Featured books

Les Gracques : Crise agraire et révolution à Rome

By Claude Nicolet

De décembre 134 à juin ou juillet 133 av. J.-C., dans l. a. fièvre des partisans de Tibérius Gracchus, tribun de los angeles plèbe en lutte contre le Sénat et les riches, dans l. a. haine des nantis qui allaient les massacrer, les pourchasser, les juger, les condamner, un mythe s'effondre - celui de l. a. sagesse et de l'équilibre du gouvernement de los angeles République. Mais aussi celui de los angeles solidarité profonde des Romains qui avait permis de triompher d'Hannibal. Ils se brisent sur los angeles query sociale. l. a. crise agraire qui couvait depuis les conquêtes a enfin éclaté. Elle va durer un siècle. Les contemporains ne s'y sont pas trompés, qui dès le départ ont le sentiment d'une rupture, d'une révolution : Rome pour toujours a changé.

Show description

Preview of Les Gracques : Crise agraire et révolution à Rome PDF

Similar Classical Studies books

The Oxford Handbook of Ancient Greek Religion (Oxford Handbooks)

This instruction manual deals a complete evaluation of scholarship in historic Greek faith, from the Archaic to the Hellenistic classes. It offers not just key info, but in addition explores the ways that such details is amassed and the various methods that experience formed the world. In doing so, the quantity presents a vital study and orientation software for college kids of the traditional global, and likewise makes an essential contribution to the foremost debates surrounding the conceptualization of old Greek faith.

Euripides I: Alcestis, Medea, The Children of Heracles, Hippolytus (The Complete Greek Tragedies)

Euripides I includes the performs “Alcestis,” translated by way of Richmond Lattimore; “Medea,” translated by way of Oliver Taplin; “The young ones of Heracles,” translated through Mark Griffith; and “Hippolytus,” translated through David Grene. Sixty years in the past, the college of Chicago Press undertook a momentous undertaking: a brand new translation of the Greek tragedies that might be the final word source for lecturers, scholars, and readers.

Oedipus the King

On hand for the 1st time as an self sustaining paintings, David Grene’s mythical translation of Oedipus the King renders Sophocles’ Greek into cogent, bright, and poetic English for a brand new iteration to savour. through the years, Grene and Lattimore’s whole Greek Tragedies were the popular selection of thousands of readers—for own libraries, person learn, and lecture room use.

Life and Letters in the Ancient Greek World (Routledge Monographs in Classical Studies)

From the 1st ‘deadly indicators’ scratched on a wood pill educating the recipient to kill the person who added it, to the letters of St Paul to the early Church, this publication examines the variety of letter writing within the old Greek international. Containing huge translated examples from either existence and fiction, it presents a glimpse into the lives of either traditional humans and political existence.

Additional info for Les Gracques : Crise agraire et révolution à Rome

Show sample text content

En particulier dans le livre I des Guerres civiles, qui montre une remarquable compréhension des problèmes italiens, comme los angeles loi agraire ou los angeles revendication pour le droit de cité. PLUTARQUE, LES VIES DE TIBÉRIUS ET CAÏUS GRACCHUS1 I. Quant à nous, après avoir livré au public l’histoire précédente [celle d’Agis et de Cléomène de Sparte, voir p. 209-212], nous n’avons pas à envisager de moindres calamités dans le couple romain, en mettant en parallèle avec les vies des deux Lacédémoniens celles de Tibérius et de Caïus. C’étaient les enfants de Tibérius [Sempronius] Gracchus qui fut censeur, deux fois consul de Rome et remporta deux triomphes, mais devait plus d’éclat encore au status de sa vertu. Aussi, après los angeles mort de Scipion, le vainqueur d’Hannibal, fut-il jugé digne d’épouser sa fille Cornélie, bien qu’il n’eût pas été l’ami, mais au contraire toujours l’adversaire de ce grand homme. On dit qu’une fois il trouva sur son lit un couple de serpents, et que les devins, après examen de cette monstruosité, ne lui permirent pas de les tuer, ni de les lâcher tous deux ; il fallait les traiter de façons différentes ; vehicle tuer le mâle, ce serait l. a. mort de Tibérius ; et tuer l. a. femelle, l. a. mort de Cornélie. Ainsi Tibérius, qui aimait sa femme et jugeait d’ailleurs qu’étant assez âgé, et elle encore jeune, il devait mourir le most appropriate, tua le mâle et lâcha los angeles femelle. Peu de temps après, il mourut en effet, laissant douze enfants de son union avec Cornélie. Sa veuve, après avoir assumé l. a. cost de los angeles maison et des enfants, se montra si raisonnable, si bonne mère et si magnanime que Tibérius parut avoir donné une preuve de sagesse en préférant sa propre mort à celle d’une pareille femme. Le Roi Ptolémée voulut même partager l. a. couronne avec elle et demanda sa major, qu’elle lui refusa. Pendant son veuvage elle perdit tous ses enfants, sauf une de ses filles qui épousa Scipion le Jeune et deux fils, qui sont le sujet de ce livre, Tibérius et Caïus. Ceux-là vécurent, et elle sut les élever avec tant de sollicitude que, s’ils étaient, de l’avis unanime, les mieux doués de tous les Romains, leurs vertus paraissaient tenir plus encore à l’éducation qu’à los angeles nature. Deux forms de tribuns II. L’air de famille des Dioscures dans leurs statues et leurs snap shots peints n’empêche pas certaines particularités de conformation qui distinguent le lutteur du coureur. De même, les illustres jeunes gens dont nous parlons se ressemblaient beaucoup par le braveness, los angeles sagesse, et encore los angeles générosité, l’éloquence et l. a. grandeur d’âme. Mais dans leur activité et leur vie politique se firent jour et se manifestèrent de grandes différences, qu’il ne me paraît pas mauvais d’exposer dès maintenant. En optimal lieu donc, pour l’air du visage, le regard, les mouvements, Tibérius était doux et posé ; Caïus, énergique et vigoureux, de sorte que l’un haranguait avec calme, sans bouger de position, et que l’autre fut le premiere des Romains à se promener sur l. a. plate-forme de los angeles tribune et à faire glisser sa toge de l’épaule en parlant, comme, dit-on, Cléon d’Athènes arrachait son vêtement et se frappait l. a. cuisse, ce qui était une nouveauté chez un homme d’État.

Download PDF sample

Rated 4.11 of 5 – based on 18 votes

Comments are closed.