Featured books

Histoire générale de l'Empire romain, tome 1 : Le Haut-Empire (27 avant J.-C.- 161 après J.-C.)

By Paul Petit

Histoire générale de l’Empire romain1. Le Haut-EmpireCette synthèse magistrale sur l’Empire romain est devenue un classique des études antiques, intégralement reprise en three volumes en « issues Histoire ».1. Le Haut-Empire (27 av. J.-C.-161 apr. J.-C.)2. los angeles Crise de l’Empire (des derniers Antonins à Dioclétiens, 161-284)3. Le Bas-Empire (284-395)Paul Petit (1914-1981)Il a été professeur d’histoire ancienne à l’université des sciences sociales de Grenoble.

Show description

Quick preview of Histoire générale de l'Empire romain, tome 1 : Le Haut-Empire (27 avant J.-C.- 161 après J.-C.) PDF

Similar Classical Studies books

The Oxford Handbook of Ancient Greek Religion (Oxford Handbooks)

This guide deals a finished review of scholarship in historical Greek faith, from the Archaic to the Hellenistic sessions. It offers not just key info, but additionally explores the ways that such details is amassed and the several methods that experience formed the realm. In doing so, the amount offers a very important study and orientation software for college students of the traditional global, and likewise makes a necessary contribution to the foremost debates surrounding the conceptualization of historic Greek faith.

Euripides I: Alcestis, Medea, The Children of Heracles, Hippolytus (The Complete Greek Tragedies)

Euripides I includes the performs “Alcestis,” translated by way of Richmond Lattimore; “Medea,” translated by means of Oliver Taplin; “The little ones of Heracles,” translated through Mark Griffith; and “Hippolytus,” translated through David Grene. Sixty years in the past, the collage of Chicago Press undertook a momentous venture: a brand new translation of the Greek tragedies that will be the last word source for academics, scholars, and readers.

Oedipus the King

On hand for the 1st time as an self sustaining paintings, David Grene’s mythical translation of Oedipus the King renders Sophocles’ Greek into cogent, brilliant, and poetic English for a brand new new release to appreciate. through the years, Grene and Lattimore’s entire Greek Tragedies were the popular number of hundreds of thousands of readers—for own libraries, person research, and lecture room use.

Life and Letters in the Ancient Greek World (Routledge Monographs in Classical Studies)

From the 1st ‘deadly symptoms’ scratched on a wood capsule teaching the recipient to kill the person who introduced it, to the letters of St Paul to the early Church, this booklet examines the diversity of letter writing within the historical Greek global. Containing wide translated examples from either lifestyles and fiction, it offers a glimpse into the lives of either traditional humans and political existence.

Additional resources for Histoire générale de l'Empire romain, tome 1 : Le Haut-Empire (27 avant J.-C.- 161 après J.-C.)

Show sample text content

R. DUDLEY et G. WEBSTER, The Roman Conquest of england A. D. 43-57, Londres, 1965. C. L’aventure néronienne et ses problèmes. Néron devint empereur sans difficulté. Avant même que l. a. mort de Claude fût ébruitée, il se présenta aux prétoriens avec promesse d’un donativum de 15 000 sesterces par tête et fut acclamé. Le Sénat lui conféra aussitôt tous les pouvoirs — sauf le titre de Pater patriae, qu’il n’accepta qu’un peu plus tard —, et décréta l’apothéose de Claude. Son règne, commencé comme celui de Caius, sous les meilleurs auspices, dura plus longtemps, puis finit misérablement, après bien des extravagances et des cruautés1. a) Les premières années (54-62) Néron, né en 37, n’avait que dix-sept ans lors de son avènement et ses premières années virent sa personnalité se dégager lentement de l’influence de sa mère et de ses deux principaux conseillers, son ancien maître Sénèque et l’excellent préfet du prétoire Burrhus. Son évolution, plus lente que celle de Caius, ne dépend pas d’une maladie imprévue. Sur l. a. foi d’une formule peu explicite d’un auteur très postérieur, on lui a attribué cinq années de bon gouvernement, le quinquennium aureum ou Neronis, qui se seraient terminées en fifty nine par l’assassinat de sa mère. En fait, ce quinquennium ne repose pas sur grand-chose et c’est en sixty two le renvoi de Sénèque qui marque le tournant du régime2. Quant aux penchants réels de Néron, ils étaient apparus bien auparavant. Il avait reçu sous l. a. path de Sénèque une éducation de prince, très soignée, plus littéraire que philosophique automobile Agrippine estimait qu’un empereur ne doit pas être trop philosophe. Il composait des poèmes raffinés, aimait l. a. musique et les arts. Son originalité fut de vouloir se servir de ses dons d’amateur distingué (lui-même se considérait comme un professionnel) pour briller en public, soit par vanité, soit parce qu’à ses yeux le devoir d’un souverain était d’être en tout reconnu le meilleur. Cette notion � agonistique » de sa dignité, d’origine hellénistique, indigna les tenants de l’ancienne gravitas romaine, d’autant plus que Néron ne faisait pas mystère de ses goûts pour los angeles Grèce. D’emblée pourtant, il présenta au Sénat un programme de gouvernement fortress augustéen, rédigé sans doute par Sénèque et qui s’opposait en tous issues à celui de Claude : respecter les droits du Sénat, ne pas intervenir dans le domaine judiciaire, distinguer soigneusement sa Maison (c’est-à-dire ses affranchis) de l’État (Tacite, Ann. , XIII, four, 2). L’assemblée participait aux affaires, donnait des avis, votait des senatus-consultes et condamnait des gouverneurs prévaricateurs. Lui-même venait en aide aux sénateurs appauvris et disait son remorse de savoir écrire quand il fallait contresigner les condamnations capitales. Après deux ans de bons conseils, en fifty six, Sénèque adresse à Néron son De Clementia, manifeste et programme politique, qui veut faire du jeune empereur un sage stoïcien, supérieur à Auguste même3. los angeles collaboration du philosophe, sénateur et consul en fifty six, et du préfet du prétoire Burrhus, un chevalier, symbolisait parfaitement los angeles concordia ordinum, qui avait été l’une des bases de l. a. politique augustéenne.

Download PDF sample

Rated 4.98 of 5 – based on 10 votes

Comments are closed.